Recette des "after eight ® "

 Je m'excuse  par avance de la piètre qualité des photos qui illustrent mes articles. J'ai cassé en juin mon reflex (horreur, malheur !!) et me retrouve donc avec mon simple téléphone portable.

Que celui qui ne dévore pas ces fameux chocolats So british en une soirée passe son chemin. J'ai testé il y a quelques semaines la recette de ce duo menthe chocolat et c'est si simple et si rapide à faire que je partage sans hésiter la recette avec vous.
La recette me vient de "la super supérette" qui travaille durement pour retrouver le gout des produits stars des supermarchés... l'industriel en moins ! J'ai testé beaucoup de recettes de la super supérette... mikado®, petit écolier®, galettes St michel®, cigarettes russes®, m&m's®... et à chaque fois c'est  une réussite totale et les after eight® renommés "les affriolants" n'y échappent pas ! Voici donc de quoi vous régaler quelques soirées.





Pour une vingtaine de chocolats :

- 120g de bon chocolat noir
- 1 cuillère à soupe d'eau (il m'en a fallu personnellement 2 cuillères)
- 60 g de sucre glace
- 4 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée (j'ai personnellement utilisé de l'huile essentielle de menthe verte)

Recette:

Tempérez la moitié du chocolat au bain-marie. Formez de petites plaques fines et carrées sur du papier sulfurisé (je n'en avait plus, j'ai utilisé du papier aluminium qui a parfaitement fait l'affaire.) Les placer ensuite au frigo pour que le chocolat durcisse.



 Pendant ce temps préparez la menthe coulante de l’intérieur en mélangeant dans un bol le sucre glace, l’eau et la menthe poivrée (ou verte). Placez le bol au frigo pour durcir le mélange afin qu'il ne coule pas lorsqu'il sera déposé sur les carrés de chocolats.
Disposez un peu de cette préparation sur les carrés et mettez-les au congélateur 30 minutes pour que la pâte à la menthe durcisse.



Tempérez ensuite l’autre moitié de chocolat et badigeonnez  vos carrés choco/menthe sortis du congélateur.
Remettez le tout au frais pour que le chocolat prenne, et voilà... vous n'avez plus qu'à vous régaler.